Close

07/11/2012

Dernier jour en couveuse d’entreprises

Après une année entière au sein d’une couveuse d’entreprises, je sors enfin du Pôle Local d’Economie Solidaire basé à Châteauroux. Il est temps de faire un bilan sur ces douze mois passés à apprendre la vie d’entrepreneuse.

 

Une couveuse est une serre

Une couveuse d’entreprise est un type d’association qui accompagne les entrepreneurs. En échange de 7% du CA réalisé et d’une cotisation mensuelle, l’entrepreneur à l’essai bénéficie de formations gratuites en comptabilité, action commerciale, etc…, et de prestations sociales avantageuses. Surtout, la couveuse lui permet de lancer son activité en lui prêtant un numéro SIRET.

Ce qui pourrait être le meilleur des tremplins se transforme de temps à autres en sable mouvant. Réunions mensuelles, formations rigides peu adaptées aux différents champs d’activités et autres contretemps deviennent un carcan. Il faut bureaucratiser son activité, remplir des feuilles de présence, comptabiliser ses contacts avec prospects et clients; bref, transformer sa passion en business.

Après une année, je change donc de statut et de rythme de vie courant novembre. Mes priorités sont repensées. La Scandinavie, la culture et les PME reviennent sur le devant de la scène. stilkr dit adieu aux projets chronophages et de courte durée. Je travaille de 8h à 12h pour mes clients, et développe un projet plus personnel l’après-midi.

Je suis contente d’avoir fait le choix de lancer mon activité dans le cadre d’une couveuse d’entreprises et suis plus heureuse encore de pouvoir voler de mes propres ailes.