Close

20/02/2015

Pourquoi je ne fais PLUS la community manager freelance

plagier ses concurrents, c'est pouce en bas

Quand j’ai lancé stilkr, c’était dans l’espoir de pouvoir vivre de mon activité principale – la démocratisation de savoirs – sur internet. J’ai proposé mes services pour écrire des articles optimisés dans des domaines qui m’étaient complètement étrangers. J’ai fait de la veille pour des secteurs d’activité variés. Et j’ai partagé des contenus sur différents réseaux sociaux.

Puis, je me suis lassée :

  • d’être considérée comme « un mal nécessaire dans notre monde connecté » ou comme « une baguette magique »
  • des tunnels de conversion cassés
  • de passer trop de temps à surveiller des domaines d’activité qui n’étaient pas les miens

Alors, à la fin de ma dernière mission en décembre 2014, j’ai décidé de me consacrer à ce que j’estime être mon activité principale : l’écriture, l’édition, l’animation et le partage de mes savoirs. Dans ma sphère : la culture scandinave.

Je me consacre dorénavant à mon second livre et à mes conférences. Cela ne veut pas dire que vous ne pourrez plus faire appel à moi pour discuter de la vie de votre entreprise sur Internet, cela veut simplement dire que je ne ferai plus ni :

  • veille
  • rédaction optimisée
  • animation de communauté

Nous parlerons peut-être plus de votre stratégie d’entreprise en général, qui sait ?